Accueil

À propos du CCAHD

Énoncé de la mission de la Fondation CCAHD

Agir en faveur de la conservation à long terme des populations de dauphins à bosse de l’Atlantique (Sousa teuszii) et de leurs habitats par la recherche, la sensibilisation, le renforcement des capacités et l’action.

La Fondation CCAHD

La Fondation CCAHD agit en tant qu’organisation-cadre rassemblant des organismes internationaux de gestion de la conservation, des scientifiques spécialistes des cétacés du monde entier et un nombre sans cesse croissant d’organisations et de particuliers dans les pays où est présent le dauphin à bosse de l’Atlantique, une espèce en danger critique d’extinction. L’objectif principal de la Fondation CCAHD est de fournir des conseils fiables sur la conservation de ce dauphin.

Contexte

Le Consortium pour la conservation du dauphin à bosse de l’Atlantique (CCAHD – Consortium for the Conservation of the Atlantic Humpback Dolphin) a été créé en réponse aux préoccupations croissantes concernant la dégradation de l’état de conservation de l’espèce au cours des dernières décennies. La formation du CCAHD en juin 2020 a été motivée par plusieurs événements, dont :

  • le reclassement du dauphin à bosse de l’Atlantique par l’UICN en 2017 de la catégorie « Vulnérable » à la catégorie « En danger critique d’extinction » 1 ;
  • une réunion de scientifiques spécialistes des cétacés – lors de la Conférence mondiale sur les mammifères marins qui s’est tenue à Barcelone en décembre 2019 – au cours de laquelle a été discutée la manière de redynamiser et de hiérarchiser les efforts de conservation du dauphin à bosse de l’Atlantique2 ; et
  • une volonté d’appliquer les mesures de conservation et de gestion recommandées pour l’espèce par la Convention sur les espèces migratrices, le Groupe de spécialistes des cétacés de l’UICN et la Commission baleinière internationale.  Malgré plusieurs signes clairs de déclin de ce dauphin, peu de progrès ont été réalisés au cours du XXIe siècle, et un effort de collaboration concerté est nécessaire pour y remédier3,4,5,6.

Suite à un exercice de priorisation systématique en 2020, le CCAHD a publié un rapport sur les actions prioritaires à court et moyen terme pour la conservation de Sousa teuszii. Le CCAHD s’emploie maintenant à mobiliser des fonds et à mettre en œuvre ces activités prioritaires.

Le rapport d’activité 2021 de la Fondation CCAHD peut être téléchargé ici.

Statut

La forme juridique du CCAHD est une fondation (« Stichting ») de droit néerlandais, dont le siège est à Amsterdam, aux Pays-Bas.  La Fondation CCAHD est dirigée par un conseil d’administration et un conseil de surveillance qui sont tous deux composés de membres internationaux et de membres des pays de l’aire de répartition de Sousa teuszii. La Fondation est soutenue par un secrétariat, qui est actuellement basé aux Pays-Bas.

Les statuts complets de la Fondation CCAHD (en néerlandais et en anglais) peuvent être consultés ici.

La politique financière de la Fondation CCAHD (en anglais) est disponible ici.

Une demande de reconnaissance officielle de la Fondation en tant qu’organisme d’intérêt public ou de bienfaisance aux Pays-Bas (statut ANBI) est en cours.

Partenaires

Les partenaires comprennent plus de 70 personnes et organisations de 15 des 19 pays de l’aire de répartition de Sousa teuszii ainsi que d’autres personnes ayant un intérêt et une expérience dans la protection des cétacés menacés. Une partie essentielle du travail du CCAHD consiste à soutenir les ONG de conservation et les scientifiques locaux dans les pays de l’aire de répartition du dauphin à bosse de l’Atlantique, à assurer la coopération avec les gouvernements des pays de l’aire de répartition afin d’améliorer l’état de conservation de l’espèce au plan national et à accroître la sensibilisation générale à l’espèce dans chaque pays.  L’atteinte de ces objectifs repose sur un réseau de partenaires locaux et de points de contact nationaux dans tous les pays de l’aire de répartition confirmés et potentiels.

La liste actuelle des partenaires du CCAHD se trouve ici, et des renseignements sur les points focaux et l’état des connaissances sur les dauphins à bosse de l’Atlantique sont disponibles en cliquant sur l’un des pays de l’aire de répartition sur notre carte interactive. Afin d’élargir ce réseau et renforcer au maximum les possibilités de conservation et de collaboration, les biologistes, ONG et personnes intéressés localement sont invités à prendre contact avec le CCAHD.

Organisations internationales affiliées

Le CCAHD vise à aider à mettre en œuvre les priorités de conservation identifiées par d’autres organismes internationaux axés sur l’amélioration de l’état de conservation des dauphins à bosse de l’Atlantique, notamment :

Organisations internationales

Donateurs

Partenaires

Références

  1. Collins, T., Braulik, G.T. and Perrin, W. (2017). Sousa teuszii (errata version published in 2018). The IUCN Red List of Threatened Species 2017: e.T20425A123792572. https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2017-3.RLTS.T20425A50372734.en. Downloaded on 07 October 2020.
  2. Weir, C.R. and Collins, T. (2020). Potential short- and medium-term targets for the conservation of Sousa teuszii. Unpublished report, 29 January 2020. 3pp. Available from the CCAHD.
  3. Van Waerebeek, K., Barnett, L., Camara, A., Cham, A., Diallo, M., Djiba, A., Jallow, A., Ndiaye, E., Ould-Bilal, A.O.S. and Bamy, I.L. 2004. Distribution, status, and biology of the Atlantic humpback dolphin, Sousa teuszii (Kukenthal, 1892). Aquatic Mammals 30(1): 56-83.
  4. Weir, C., Leeney, R. and Collins, T. (2020). Reinvigorating conservation efforts for the Atlantic humpback dolphin (Sousa teuszii): A brief progress report. Paper SC/68B/SM07 presented to the International Whaling Commission, Cambridge, UK.
  5. Weir, C.R., Van Waerebeek, K., Jefferson, T.A. and Collins, T. (2011). West Africa’s Atlantic humpback dolphin (Sousa teuszii): endemic, enigmatic and soon Endangered? African Zoology, 46: 1–17.
  6. Collins, T. (2015). Re-assessment of the Conservation Status of the Atlantic Humpback Dolphin, Sousa teuszii (Kükenthal, 1892), Using the IUCN Red List Criteria. In: Thomas A. Jefferson and Barbara E. Curry, editors, Advances in Marine Biology, Vol. 72, Oxford: Academic Press, 2015, pp. 47-77